Y-a-il un âge pour entrer en résidence senior ?

Seniors

A quel âge devient-on senior ?

Selon la dernière étude réalisé par TNS Sofres, les Français se sentent vieux à partir de 69 ans. C’est 3 ans de plus que l’année dernière et cela prouve que le ressenti de l’âge est très subjectif car c’est la différence entre l’âge qu’on pense avoir et celui que l’on a réellement.

1 millier de seniors, de plus de 55 ans, ont répondu à ce sondage. 81 %, une large majorité, se dit “satisfait de leur vie” et 92% sont satisfaits des liens avec leur famille et amis.

La notion de « vieux » est toujours lié à celui qui est plus âgé que soi ! donc tout est relatif.

En tout cas, ce sondage, avec la sempiternelle question sur l’âge, est impactant dans plusieurs domaines :

  • D’abord sur le ressenti  :  les hommes semblent être plus clairvoyants  que les femmes puisqu’ils se sentent seniors plus tôt, en moyenne à 68 ans contre 70 ans pour les femmes.
  • Puis sur la santé. On le sait les progrès de la médecine dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les cancers ont fait augmenter l’espérance de vie. En 2012, elle a atteint 81,7 ans, soit 78,5 % pour les hommes et 84,9 % pour les femmes.

L’âge d’entrée en résidence senior

  • Aussi sur l’habitat : cette notion d’âge peut repousser l’entrée d’âge en résidence senior. Se sentant en meilleure santé et pouvant se déplacer aisément et régulièrement, les seniors ne sont pas pressés pour changer leurs habitudes et envisager un déménagement en résidence senior. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’ils ne souhaitent pas le faire, mais juste qu’ils préfèrent le faire plus tard.
  • Et enfin, cela peut avoir des répercussions sur la notion de “grands parents” et la façon dont les seniors comptent s’occuper de leurs petits-enfants. De plus en plus, les grands -parents n’ont pas envie de devenir des baby-sitters pour les enfants de leurs enfants, ils aiment les voir et entretenir le lien générationnel mais delà à s’en occuper au quotidien et de façon récurrente, c’est autre chose.

Un constat demeure : Plus les années passent, plus on a du mal à être  en accord avec son âge réel et plus on recule le seuil d’entrée dans la vieillesse… !