La journée de l’ Accessibilité

Audition, Handicap le par La Rédaction

Le samedi 11 octobre dernier se déroulait la 4ème journée de l’Accessibilité alors que l’ordonnance Ad’ap encadrant les reports de délais concernant l’application de la loi de 2005 sur l’Accessibilité vient de paraître. Le point sur un thème de société important qui concerne plus d’un tiers de la population française.

La journée de l’ Accessibilité

L’opération

La journée de l’Accessibilité est organisée par l’association de loi 1901 à but non lucratif Jaccede qui a pour objectif de médiatiser le thème de l’accessibilité pour défendre et encourager les progrès dans ce domaine. L’association est aussi à la base d’un guide multilingues référençant  les lieux accessibles aux personnes handicapées en France et à l’étranger, actuellement fort de plus de 70 000 références. La journée de l’Accessibilité qui se déroule dans de nombreuses villes de France et de Belgique a pour but de mettre en lumière ce combat, recruter de nouveaux bénévoles et continuer d’enrichir ce catalogue.

Les PMR, mais pas seulement !

L’Accessibilité est le concept qui prône l’égalité, la citoyenneté et l’accès à tous les lieux publics, en toute indépendance, des personnes atteintes d’un handicap. Lorsque l’on parle de ce thème, le sujet des personnes à mobilité réduite revient naturellement souvent mais il faut savoir que les aménagements d’accessibilité ne concerne pas seulement ces personnes mais toutes les formes de handicaps, dont les personnes aveugles et malvoyantes, les sourds et malentendants ainsi que les déficients intellectuels. Les travaux d’accessibilité concernent donc l’installation de rampes d’accès, de trottoirs suffisamment larges pour accueillir des fauteuils roulants, mais aussi la pose de clous podotactiles ( en savoir plus) sur la voie publique ainsi que dans les établissements recevant du public (ERP) pour les aveugles et malentendants ou des indications visuelles signalétiques plus développées pour les sourds/malentendants et handicapés mentaux.

Un report de 3 à 9 ans

Fixée il y a dix ans par la loi de 2005 sur l’Accessibilité, l’échéance accordée aux ERP pour se mettre en conformité n’a été que très peu respectée (seul 40% des ERP sont actuellement aux normes). Une ordonnance a donc récemment été publiée au Journal Officiel afin d’encadrer légalement un dernier report de délais pour permettre aux établissements retardataires de se mettre en règle. Une fois cette ultime échéance passée, les propriétaires des établissements n’étant toujours pas accessibles aux personnes handicapées encourront des sanctions pénales.  Un agenda d’accessibilité programmé devra ainsi être remis par chaque ERP en mairie ou préfecture. Cet agenda les engagera a effectuer les travaux dans le temps imparti, ces délais allant de 3 à 9 ans selon leur grandeur et leur santé financière (pour rappel, les ERP sont classés en 5 catégories en fonction de leur capacité d’accueil du public).

Pour en savoir plus sur la journée de l’Accessibilité, rendez-vous sur le site de l’association qui en est à l’origine : Jaccede