Mieux gérer les critiques

Psycho

Gérer la critique n'est pas une chose toujours aisée. Qu'elle intervienne au niveau personnel ou au niveau professionnel, il n'en demeure pas moins que nous ne sommes pas tous égaux face à cette dernière dans notre façon d'y réagir. Pourtant, lorsqu'une critique nous est formulée, elle peut être une source enrichissante nous concernant et permettre aussi bien de nous améliorer que d'améliorer nos relations avec les autres.

Mais il est avant tout nécessaire de bien identifier la critique qui nous est faite. En effet, les critiques que nous recevons sont parfois l'expression d'une frustration chez la personne qui l'énonce et peut s'avérer alors blessante plutôt que constructive. Comment faire alors pour distinguer une critique positive pour nous d'une critique qui ne nous apporte rien ? Plusieurs étapes importantes sont à respecter pour gérer les critiques afin que celle-ci nous permette d'avancer plutôt qu'elle nous renferme ou nous éloigne des autres.

Mieux gérer les critiques

Dans un premier temps, lorsqu'une critique nous est formulée, il est important de ne pas se laisser submerger par ses émotions. Rester calme, respirer et se montrer à l'écoute de l'interlocuteur permettent ainsi d'établir une relation paisible. Si bien évidemment l'interlocuteur semble s'acharner ou bien use d'un langage irrespectueux, alors il est bon de mettre rapidement un terme à la discussion.


Deuxièmement, il est alors nécessaire de demander des justifications précises afin de déterminer si la critique en elle-même provient par exemple de l'interlocuteur face à nous ou si ses propos sont ceux de plusieurs personnes qu'il exprime alors à son seul compte. De plus, cela favorise le tri que nous pouvons alors réaliser entre une critique fondée sur un simple ressenti et une critique appuyée sur des faits réels et des éléments concrets. Dans ce second cas, il sera alors possible de pratiquer une remise en question pour gérer les critiques reçues.

En troisième lieu, une fois les étapes précédentes effectuées, rester objectif et prendre du recul favorisera la remise en question. Réagir à chaud peut envenimer la situation plus qu'elle ne l'apaise ou lui apporte une solution, même si notre volonté est alors de bien faire et d'agir sans perdre de temps.

En dernier lieu, une fois la critique correctement analysée et comprise, revenir vers l'interlocuteur afin de trouver une solution gagnant-gagnant est crucial. D'une part cela montre notre capacité à pouvoir se remettre en question et d'autre part cela peut aussi permettre à l'interlocuteur l'aspect peut-être injustifié de la critique qu'il a formulée.