La mutuelle étudiante, sera-t-elle supprimée par le Sénat ?

Mutuelle le par La Rédaction

Le Sénat a proposé une nouvelle loi pour réformer la mutuelle étudiante. Cette décision cause une grande polémique en France. Alors qu’une récente étude montre que les services des mutuelles étudiantes sont insuffisants, les syndicats étudiants se mobilisent pour la défendre. L’étude de la Cour des comptes relève les problèmes suivants :

La mutuelle étudiante, sera-t-elle supprimée par le Sénat ?

  • Le délai de délivrance de la carte vitale est estimé trop long, les étudiants attendent jusqu’à 3 mois pour recevoir leur carte vitale
  • Les étudiants doivent souvent avancer leurs frais médicaux, le tiers payant n’étant pas accessible aux étudiants
  • Les délais de remboursement sont longs, beaucoup d’étudiants se privent donc des soins médicaux
  • Les mutuelles sont incapables de traiter tous les appels téléphoniques

C’est surtout la LMDE qui fait l’objet des critiques. Avec un 2,33 sur 5, elle a obtenu la plus mauvaise note parmi toutes les mutuelles. La majorité des étudiants s’exprime donc pour la suppression de la mutuelle étudiante. D’après l’étude, seuls 36% des adhérents LMDE sont satisfaits du temps de réponse aux appels téléphoniques. 52% ne sont pas satisfaits de la qualité du service client dans les agences.

A quoi ressemble la solution proposée par le Sénat ?

Le Sénat propose que les étudiants restent affiliés au régime de leurs parents. Ainsi, ils verseront une cotisation forfaitaire à la Sécurité sociale. Les étudiants exerçant une activité salariée de plus de 60 heures par mois seront affiliés au régime officiel et la mutuelle entreprise de leur employeur.

Le système de santé en pleine reforme

Le système de santé subit une grande réforme ces derniers mois. Ce n’est pas seulement la mutuelle étudiante, mais également la mutuelle entreprise qui fait l’objet de nombreux ajustements. A partir de 2016, la mutuelle entreprise sera obligatoire pour toutes les sociétés en France. Ainsi, l’Etat espère obtenir un socle de soins pour tout le monde. Les remboursements de la Sécurité sociale sont souvent insuffisants et 1 Français sur 5 aurait déjà renoncé à des soins médicaux pour des raisons financiers.

Pour plus d’informations, consultez : http://comparateurmutuellessante.fr