Covid-19 : Facebook veut mettre fin aux fake news sur les vaccins

Santé

Le réseau social de Mark Zuckerberg souhaite durcir sa politique contre les fausses informations, en supprimant les fake news autour du vaccin contre le Covid-19. Facebook va utiliser des algorithmes de modération pour éradiquer ces thèses complotistes. Le réseau social n’a pas encore annoncé quand ces mesures vont s’appliquer.

Facebook veut supprimer les fake news sur le vaccin contre le Covid-19

Facebook prévoit de supprimer les fausses rumeurs selon lesquelles les vaccins contre le Covid-19 contiennent des micro-puces pour suivre à la trace les individus, ou certaines théories du complot comme celle affirmant que des populations spécifiques sont utilisées sans leur permission pour tester la sécurité des nouveaux produits.

Dans les grandes théories complotistes, le mot vaccin était déjà inclus depuis des années dans les mots-clés qui sont filtrés automatiquement par les algorithmes du célèbre réseau social. Le filtre Covid-19 a été ajouté en janvier dernier notamment pour supprimer les fausses rumeurs sur le virus ou chasser les groupes Facebook des anti-masques.

Facebook va supprimer les fakes news liées au Coronavirus grâce à ses algorithmes de modération

Pour mettre fin aux fake news, Facebook va utiliser des algorithmes de modération qui vont se nourrirent des contenus signalés pour ensuite les supprimer. Par exemple, une recherche  anti-vaccins ou non aux vaccins redirige déjà par défaut vers un lien d’accès au site de l’OMS. Si vous tapez vaccins Covid ou Coronavirus dans la barre de recherche, la plateforme vous mènera au centre d’information officiel du Covid-19 mis en place par Facebook, et ne vous mènera plus donc vers les liens complotistes.

Covid-19 : Facebook veut mettre fin aux fake news sur les vaccins

Cette modération a néanmoins encore des failles notamment quand il s’agit des commentaires écrits et de liens partagés par les utilisateurs.

Facebook n’a pas annoncé de date pour l’entrée en application de cette nouvelle politique anti fake news

Ces mesures s’appliqueront à tous les utilisateurs de Facebook et d’Instagram dans le monde entier. Le réseau social n’a néanmoins pas donné d’information sur une date de mise en application de ces mesures. Via Reuters Facebook a même expliqué qu’il « ne serait pas en mesure de commencer à appliquer ces politiques du jour au lendemain ». Autrement dit on risque d’être soumis à encore beaucoup de bêtises sur Facebook et Instagram alors que les premiers vaccins commencent à être administrés en Grande Bretagne.

Covid-19 : Facebook veut mettre fin aux fake news sur les vaccins #2

Ce n’est pas la première fois que Facebook décide de partir en croisade contre les complotistes. L’année dernière, des mesures similaires avaient été prises dans le but de stopper la propagation des fausses rumeurs sur certains traitements médicaux.