Zurich : Une oasis pour électrosensibles

Santé

La construction à Zurich en Suisse d’un immeuble pour hypersensibles aux produits chimiques ou aux ondes électromagnétiques redonne de l’espoir aux électrosensibles.

Une première en Europe

Zurich : Une oasis pour électrosensibles

En France comme ailleurs, les électrosensibles peinent à faire reconnaître leur statut malgré l’encourageante première reconnaissance comme handicap et la subvention accordée à un Essonnien. C’est pourquoi, la construction d’un immeuble permettant aux hypersensibles de vivre leur vie « en souffrant moins » est une première en Europe. Dans cet immeuble, il est interdit de fumer, téléphoner avec un mobile ou même se parfumer pour ne pas troubler la vie de ses occupants souffrant d’hypersensibilité chimique (gels douche, lessives, peintures) ou d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques (particulièrement les ondes wifi).


Un environnement sain

Des sols au toit en passant par les espaces communs, tout a été fait pour que l’environnement ne soit pas nocif pour ses habitants. Les matériaux ont été choisis de façon à n’émettre aucune pollution dans l’air ou les sols. Par exemple, le bétonnage s’est fait sans fluidifiant, inhibiteur ou autre additif pouvant être toxique et concernant l’armature, de la fibre de verre remplace le béton armé qui est conducteur électrique et magnétisable. L’air intérieur est purifié en permanence grâce à un filtre et des gaines anti-rayonnement ont aussi été placées sur l’installation électrique pour la protection contre les ondes électromagnétiques. Il faut enfin savoir que durant le chantier, les ouvriers eux-mêmes devaient se plier aux règles de l’établissement et avait interdiction de fumer et utiliser certaines lessives.