Kiné à domicile : quand faut-il consulter ?

Santé

Tout le monde peut être amené à consulter un kinésithérapeute à un moment ou à un autre de sa vie. Le professionnel intervient, dans plusieurs situations : la rééducation, la réhabilitation, mais aussi pour l’entretien des personnes qui souffrent de troubles respiratoires ou encore de problèmes de motricité. Ces troubles peuvent être liés à des événements traumatiques ou à des maladies chroniques. Les situations qui nécessitent la consultation d’un kinésithérapeute sont donc nombreuses. Nous allons tenter d’en détailler la plupart à travers cet article.

Quel est le rôle d’un kiné à domicile ?

Avant d’évoquer la possibilité d’avoir recours à un kiné à domicile, il est important d’en dire plus sur la profession de kinésithérapeute à proprement parler. Cette profession paramédicale est accessible via un diplôme et permet au spécialiste de prodiguer des soins ainsi qu’un suivi dans différentes situations de rééducation, de mobilité, d’endurance, mais aussi de rééducation musculaire. Il est, par ailleurs, assez simple de trouver un kiné à Marseille.

Kiné à domicile : quand faut-il consulter ?


En règle générale, le kinésithérapeute libéral, et même le kiné à domicile, propose des séances aux patients ayant subi un événement traumatique pour l’organisme, qu’il s’agisse d’un accident ou d’une maladie. Les soins sont appliqués aussi bien pour tout ce qui est musculaire que ce qui est relatif à l’organisme au sens large, et à certaines de ses fonctionnalités telles que la respiration. Grâce au suivi régulier du patient par un kinésithérapeute, la qualité de vie est nettement améliorée.

Pour pouvoir exercer en France, le kinésithérapeute, ou le kiné à domicile, doit avoir obtenu un diplôme d’État ayant été validé par le Conseil National de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes. Il doit aussi être inscrit au Conseil National de l’Ordre.

Quels soins peuvent être apportés par un kinésithérapeute ?

Plusieurs situations peuvent amener un patient à consulter un kinésithérapeute ou un kiné à domicile, mais il existe une seule condition pour pouvoir le faire : posséder une prescription médicale fournie par un chirurgien ou par un médecin généraliste.

Certaines situations de douleurs dorsales peuvent induire une consultation avec un kinésithérapeute libéral, mais ce n’est pas tout. Lorsque l’on a besoin d’une rééducation suite à une entorse ou à une fracture, il est tout à fait courant de faire appel à un kinésithérapeute libéral ou à un kiné à domicile si l’on n’a pas la possibilité de se déplacer.

Mais le kinésithérapeute peut aussi intervenir auprès de patients ayant souffert d’un AVC ou présentant des troubles moteurs et psychologiques. En outre, la prise en charge de ce spécialiste permet aussi aux patients de se rétablir suite à des maux tels que la scoliose, l’arthrose, les rhumatismes ou encore la lombalgie. Ce spécialiste peut aussi prodiguer des soins appropriés auprès de personnes qui souffrent de problèmes respiratoires ou de troubles de l’équilibre.

Après un accouchement, les femmes peuvent également faire appel à un kinésithérapeute libéral pour effectuer la rééducation périnéale.

Il est possible de trouver plus d’informations sur cette profession sur cette page.

Dans quels cas faut-il éviter de consulter un kinésithérapeute ?

Il existe certaines situations où la consultation d’un kinésithérapeute n’est pas recommandée. C’est le cas, par exemple, si un patient souffre d’un cancer. En effet, le principal risque des massages est qu’ils pourraient conduire à la dispersion des cellules cancéreuses.

En cas d’une pathologie provoquant une fragilité ligamentaire ou osseuse, il faut également éviter de se tourner vers un kiné à domicile, car les différentes manipulations prodiguées risqueraient de faire empirer l’état du patient.

La kinésithérapie respiratoire est également à proscrire lorsqu’un patient est équipé d’un stimulateur cardiaque ou s’il souffre d’un pneumothorax.

Ce sont là les principaux cas où le recours à un kinésithérapeute libéral est à éviter.

À quel moment peut-on consulter un kinésithérapeute à domicile ?

La plupart du temps, le professionnel paramédical exerce dans son cabinet. Mais il existe certaines situations où il est possible de faire appel à un kiné à domicile.

En effet, certains patients peuvent se retrouver en perte d’autonomie. Ils n’ont pas la possibilité de se déplacer, que ce soit à la suite d’un accident, d’une maladie éprouvante, d’une importante blessure ou tout simplement en raison d’une hospitalisation. Dans ces situations, les soins de kinésithérapie peuvent tout à fait être apportés au domicile du patient.

Les problèmes d’articulation, les troubles cardiologiques, respiratoires, neurologiques, mais aussi les problèmes musculaires peuvent également faire l’objet de séances réalisées par un kiné à domicile. Dans certaines situations, des soins peuvent être prodigués à domicile à titre préventif uniquement. Le cas échéant, les séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale, mais peuvent l’être partiellement par les mutuelles et les complémentaires santé.

Pour que cela soit possible, il est impératif que l’ordonnance délivrée par le médecin soit claire à ce sujet : les soins doivent être prodigués à domicile. Si cela n’est pas le cas, le remboursement ne pourra pas être pris en charge.