Covid-19 : Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech

Santé

Le Royaume-Uni vient d’autoriser l’usage du vaccin mis au point par Pfizer et Biontech contrel le Covid-19 sur son territoire, et les deux laboratoires se disent prêts à livrer immédiatement les premières doses. Une annonce qui intervient quatre semaines à peine après que le pays soit sorti du confinement.

Le vaccin contre le Covid-19 sera disponible cette semaine dans tout le Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a accepté la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’approuver l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer / BioNTech.

Si le Royaume-Uni a précommandé 40 millions de doses, il ne devrait pas recevoir plus de 800 000 doses cette semaine. Ces premiers vaccins manufacturés en Belgique sont partis de l’usine de Puurs, mercredi dernier.

Le premier ministre britannique s’est réjoui de cette nouvelle sur Twitter :

Le vaccin Pfizer-BioNTech nécessite deux injections à vingt et un jours d’intervalle pour être efficace et implique une exigeante chaîne logistique (il doit être stocké à – 70 °C).

Pfizer et BioNTech salue un moment historique dans la lutte contre le coronavirus

Le patron du laboratoire américain Albert Bourla a salué dans un communiqué un « moment historique dans le combat contre le Covid-19 ».

Covid-19 : Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech

« Nous nous attendons à ce que le déploiement du vaccin au Royaume-Uni réduise le nombre d’hospitalisations de personnes à haut risque », a de son côté déclaré Ugur Sahin, patron de BioNTech dans ce même communiqué.

Les résultats des tests à grande échelle de ce vaccin ont montré une efficacité à 95%.
Parmi les personnes prioritaires pour recevoir le vaccin figurent les résidents des maisons de retraite, le personnel soignant, les personnes âgées et les personnes les plus vulnérables.
La reine Elizabeth II qui est âgée de 94 ans  a également annoncé qu’elle se ferait vacciner.

L’épidémie de Covid-19 a tué 58 500 personnes au Royaume-Uni

L’annonce britannique survient au moment où l’Angleterre sort de quatre semaines de confinement.
De nouvelles restrictions régionales strictes on été adoptées par les députés malgré une rébellion d’une partie du camp conservateur du Premier ministre Boris Johnson.

L’épidémie de coronavirus a tué près de 58 500 personnes au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d’Europe en valeur absolue.

Covid-19 : Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à autoriser le vaccin Pfizer-BioNTech #2

De son côté, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’elle tiendrait une réunion extraordinaire le 29 décembre « au plus tard » pour donner, ou pas, son feu vert à la commercialisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech dans toute l’Europe.