Etude de cas sur la logistique des produits de la pêche

Santé le par La Rédaction

Un rapport de l’ONU rendu public lundi 19 mai indique que la consommation de poisson dans le monde a augmenté de manière significative ces 50 dernières années. À cette occasion, Oboulo présente une étude de cas sur la logistique des produits de la pêche.

19 kilos par habitant tous les ans

Selon le rapport de l’ONU pour la FAO (l’agriculture et l’alimentation), la consommation mondiale de poisson a augmenté ces 50 dernières années et s’élève à 158 millions de tonnes en 2012, ce qui équivaut à 19 kilos par habitant tous les ans. En 1960, elle était de 10 kilos par habitant. Le rapport ajoute que la production aquacole a atteint plus de 90 millions de tonnes en 2012 et que les captures marines ont stagné avec près de 80 millions de tonnes si l’on compare aux chiffres de 2010.

Etude de cas sur la logistique des produits de la pêche

Le rapport sur la situation mondiale des pêches et de l’aquaculture indique qu’aujourd’hui 17 % des apports en protéines dans le monde sont représentés par le poisson. Ce pourcentage s’élève à 70 % dans certains pays côtiers. En outre, 10 à 12 % des habitants vivent du poisson dans le monde. Selon la FAO, l’emploi dans ce secteur a évolué plus rapidement que la croissance démographique depuis 1990 et près de 60 millions d’individus y ont été embauchés (le secteur des pêches de capture et de l’aquaculture), surtout en Asie avec 84 %. Avec un marché d’une valeur de 130 milliards de dollars, le poisson constitue l’un des aliments les plus commercialisés dans le monde aujourd’hui. Le rapport signale néanmoins que, pour se développer de façon durable, le secteur doit être moins dépendant des poissons sauvages pour nourrir ses élevages dans l’aquaculture, diversifier les espèces et les pratiques. (UN News Centre, Le Monde)


Oboulo : étude de cas sur la logistique des produits de la pêche

Oboulo s’intéresse à ce sujet et met à disposition sur son site une étude de cas sur la logistique des produits de la pêche : le circuit de la filière pêche, les opérateurs logistiques, les contraintes du transport et de la logistique, etc.