Mutuelle pas chère et le conflit médecins réseaux de mutuelles

Mutuelle

La peur des médecins de la privatisation du secteur santé

Entre la négociation des dépassements d’honoraire, la création des réseaux de mutuelle et la demande du droit de la liberté d’installation, le corps médical en France est entrain de mener une vraie guerre contre les assureurs et les compagnies de mutuelle.

Le plus gros des problèmes du corps médical est bel et bien la loi sur les réseaux mutuelles. Les internes crient la liberté, et cette loi imposera, d’après certains, certains professionnels à certaines personnes.

Mutuelle pas chère et le conflit médecins réseaux de mutuelles

Mutuelle moins chère : réseau mutuelle dénoncé par les médecins !

Indirectement, la nouvelle loi orientera les adhérents aux mutuelles vers les médecins d’un réseau bien déterminé pour qu’ils soient mieux remboursés. Le vice de la chose, c’est que cette entente n’oblige en aucun cas les adhérents à aller vers un médecin ou un autre, mais le fait qu’ils soient mieux remboursés chez certains professionnels les guidera forcément dans ce sens là.


Pendant la manifestation on voit le soutien de plusieurs syndicats comme le Bloc (Syndicat des Médecins Libéraux des blocs opératoires) qui affirme sous les paroles de l’un de ses dirigeants, Didier Legeais, qu’ils viennent « …soutenir les jeunes légitimement inquiets pour leur avenir… »

Ne restez pas entre les débats et les négociations, choisissez une

MGEN mutuelle voit les choses autrement !

De leur coté, les mutuelles prennent la défensive en affirmant que le seul objectif de cette loi est d’agrandir leurs réseaux qui ne contient principalement, pour le moment, que des opticiens, des dentistes etc. les mutuelles veulent inclure les généralistes et les spécialistes dans leurs réseaux en encourageants les adhérents avec des services d’une certaine qualité et surtout un meilleur remboursement d’où l’idée d’élargissement du réseau.

Cette manifestation est tout simplement vue par certains dirigeants de grandes firmes de mutuelle en France, comme  MGEN mutuelle, comme étant un prolongement de la négociation sur les dépassements d’honoraires. Une minorité d’interne et certains syndicats instrumentalise la proposition de cette loi pour, indirectement, prolonger les négociations des dépassements d’honoraires affirme Thierry Beaudet, Président de MGEN mutuelle.