Soigner la dépression avec la thérapie cognitive

Psycho

La thérapie cognitive consiste à travailler sur les cognitions d’une personne pour la sortir de sa dépression. Les cognitions ici signifient pensées car ce type de thérapie se base sur le fait que la dépression chez un individu n’est pas causée par son environnement mais par les schémas et pensées qu’il ustilise pour interpréter les éléments qui se passent autour de lui.

Les causes de la dépression

Contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser, les personnes dépressives sont souvent celles qui ont une vie enviable (emploi stable, situation financière impeccable, vie de famille, …). Ces personnes qui finissent le plus souvent par se suicider ou en asile ont un problème non pas mentalement mais dans leur perception du monde. Face à une situation, elles restent négatives, pessimistes et s’accusent perpétuellement de tout ce qui peut leur arriver sans chercher à évaluer la réalité d’une manière sereine, plus calme et objective. Elles ont tendance à prendre toutes choses, surtout les erreurs, du mauvais angle et donc une petite critique peut les pousser à se tuer. De ce fait, ce n’est pas l’environnement ni l’entourage familial qui cause la dépression mais l’incapacité de certains individus à déformer la réalité.

Le déroulement de la thérapie cognitive

La thérapie cognitive a pour objectif de modifier cette perception erronée du monde par des idées positives et constructives. Pour cela, le patient est d’abord testé selon la triade de Beck qui présente 3 cognitions différentes à savoir :


  • Cognitions sur soi
  • Cognitions sur l’environnement
  • Cognitions sur l’avenir

Cet examen permet de détecter le degré de dépression de la personne. Ensuite, le médecin va lui apprendre à devenir métacognitif c’est-à-dire à réfléchir à sa manière de penser. Enfin, le patient se verra donner une fiche d’autoévaluation qui l’aidera à s’auto-examiner et à se corriger soi-même.

Plus d’info sur le site psynapse.fr