Tabagisme : l’appel de 72 experts pour la réduction des risques

Tabac

Soixante-douze experts internationaux en addictologie et en santé publique ont lancé lundi un appel pour que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se positionne clairement en faveur d’une approche de réduction des risques en matière de lutte contre le tabagisme.

Les experts, essentiellement issus du monde médical et de la recherche, demandent à l’OMS de compléter sa convention-cadre pour la lutte contre le tabagisme afin d’y inclure le principe de réduction des risques, désormais plébiscité par les professionnels de santé et les spécialistes en addictologie.

Tabagisme : l’appel de 72 experts pour la réduction des risques

Les signataires souhaitent que l’agence des Nations unies dédiée à la santé « adopte une approche plus positive à l’égard des nouvelles technologies et des innovations qui ont le potentiel d’amener l’épidémie de maladies liées au tabagisme à une conclusion plus rapide ». En clair, que l’OMS promeuve les alternatives au tabac que sont les patchs et gommes à la nicotine, mais aussi les cigarettes électroniques et le tabac à chauffer.

Longtemps contestée, car jugée trop laxiste, l’approche de réduction des risques a désormais les faveurs du corps médical, qui préfère limiter la nocivité des pratiques à risque et leur impact sur la santé, plutôt que de tenter de les interdire ou de mener des politiques punitives pour décourager les consommateurs.

Les signataires de l’appel estiment qu’il existe une « opportunité de bénéfices importants et rapides en termes de santé » en adoptant des approches de réduction des risques et qu’une telle stratégie représenterait une « contribution substantielle » à la politique de lutte contre le tabagisme de l’OMS.

« Les utilisateurs qui ne peuvent pas ou ne veulent pas arrêter la nicotine, ont la possibilité de basculer des produits à plus hauts risques (en particulier la cigarette) vers des produits qui sont, au-delà de tout doute raisonnable, bien moins nocifs (produits de nicotine pure, tabac non-fumé à faible toxicité, cigarette électronique, tabac à chauffer) », précise l’appel d’experts.

Selon eux, la réduction des risques « devrait être un composant intégral du contrôle du tabagisme ; pour aider les fumeurs à arrêter ou les dissuader de commencer, et, dans tous les cas réduire grandement les risques qu’ils encourent ». Et de conclure sous forme d’avertissement : « une opportunité perdue pour la santé publique représente un véritable risque de santé publique ».

    • 72 experts appellent à la réduction des risques liés au tabagisme.
    • L'OMS est encouragée à promouvoir les alternatives au tabac, comme les cigarettes électroniques.
    • L'approche de réduction des risques est désormais soutenue par le corps médical.
    • Cette stratégie pourrait apporter rapidement des avantages significatifs pour la santé publique.

FAQ

Quels sont les risques du tabagisme ?

Le tabagisme présente de nombreux risques pour la santé, notamment en augmentant considérablement le risque de développer des maladies cardiovasculaires et respiratoires telles que le cancer du poumon. En plus d'endommager les organes internes, le fait de fumer peut également entraîner une dépendance qui rend difficile l'arrêt de cette habitude néfaste.

De plus, le tabac contient plusieurs substances toxiques qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale et physique. Il est donc fortement recommandé d'éviter le tabagisme pour préserver sa santé globale.

Comment réduire les risques liés au tabagisme ?

Pour réduire les risques liés au tabagisme, il est important de ne pas commencer à fumer. Si vous êtes déjà un fumeur, essayez de réduire progressivement votre consommation et envisagez d'arrêter complètement. Il est également conseillé de faire régulièrement de l'exercice et d'avoir une alimentation équilibrée pour maintenir son corps en bonne santé.

N'hésitez pas à demander de l'aide à des professionnels pour arrêter de fumer et adopter un mode de vie plus sain.

Qui sont les personnes à risque de développer des problèmes liés au tabagisme ?

Les personnes à risque de développer des problèmes liés au tabagisme sont celles qui ont commencé à fumer dès leur adolescence, celles qui ont un entourage proche fumeur, ainsi que les personnes souffrant de troubles mentaux ou de dépendances multiples. De plus, certains facteurs génétiques peuvent également augmenter le risque de développer des problèmes liés au tabagisme.

Il est donc important d'être conscient des différents facteurs pour éviter l'installation d'une dépendance au tabac et autres complications liées au tabagisme.

Alice Dubois

Titulaire d'un diplôme en pharmacie, Alice a décidé de se tourner vers le journalisme pour partager ses connaissances avec un public plus large.