2 interventions de médecine esthétique pour atténuer les rides et améliorer le teint

Esthétique le par La Rédaction

De plus en plus de femmes et d’hommes souhaitent atténuer les signes de l’âge. Pour certains, il s’agit d’un plaisir : avoir meilleure mine, améliorer le teint, paraître plus jeune. Mais pour d’autres, il est question de confiance en soi, de bien-être.

On croit encore beaucoup que faire intervenir un chirurgien ou un médecin esthétique pour ces problèmes implique forcément de devoir envisager des opérations lourdes et contraignantes. Or, dans le cadre de la médecine esthétique, le rajeunissement ne passe pas forcément par le bistouri.

Voici deux exemples d’interventions, légères et peu contraignantes, qui peuvent agir sur les rides et le teint.


Le peeling

Ce traitement chimique utilise différents produits (acides de fruit, acide glycolique, acide trichloracétique par exemple) afin d’exfolier les couches superficielles de l’épiderme et du derme et de permettre un renouvellement cellulaire de très bonne qualité.

Le gommage n’enlève que les squames superficielles. Le peeling médical est donc beaucoup plus efficace.

Résultats attendus : éclaircissement de la peau, meilleur teint, lissage de la peau. Dans le cas de peelings profonds, il est possible de traiter directement les taches solaires et les masques de grossesse.

Le peeling ne nécessite pas d’anesthésie.

Source médicale : « Les peelings », par le Docteur Joël Aknin

L’injection de toxine botulique

La toxine botulique est couramment désignée par ces noms commerciaux, comme Vistabel® et Botox®.

La toxine botulique permet la mise au repos sélective de certains muscles du visage.

Cette technique est réservée à certains médecins spécialistes. Avec des doses très faibles, il est possible d’effacer de manière temporaire les rides de certaines parties du visage : le front, entre les sourcils, les pattes d’oies, etc.

Le rendu paraît totalement naturel.

Résultats attendus : Atténuation ou disparition temporaire des rides, évite la chute du front ou des paupières.

Ce type d’intervention dure entre 4 et 6 mois, selon les patients. Les injections ne sont pas ou très peu douloureuses.

Source médicale : « Injection de toxine botulique », par le Docteur Joël Aknin

Combiner les deux ?

Il est possible d’associer ces deux traitements afin d’améliorer les résultats. Dans le cas d’une injection de toxine botulique, un peeling peut être effectué pendant, avant ou après.

On peut dans le même temps traiter d’autres rides ou repulper le visage avec des produits résorbables tel l’acide hyaluronique.

Le professionnel de la beauté saura alors vous conseiller au mieux et vous orienter.

Note : cet article est rédigé à titre informatif et ne remplace pas l’avis d’un professionnel de santé agréé par l’ordre des médecins.