L'effet volumateur de l'acide hyaluronique et son utilisation en médecine esthétique

Esthétique

En médecine esthétique, on peut faire appel à l’injection d’acide hyaluronique pour plusieurs raisons. En effet, cet acide a un effet volumateur qui agit de façon bénéfique sur diverses zones du visage. Alors, plus précisément, qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? Pourquoi l’utilise-t-on en médecine esthétique ? Comment se déroule une séance d’injection ? Que faire après ?

L’acide hyaluronique : qu’est-ce que c’est ?

L'effet volumateur de l'acide hyaluronique et son utilisation en médecine esthétique

Tout d’abord, cet acide est constitué d’une substance qui se trouve naturellement dans tout organisme. Il renferme un caractère volumateur qui lui donne une fonction de comblement ; ce qui représente d’ailleurs sa fonction principale. Il a cependant d’autres fonctions, notamment un effet hydratant qui permet de rendre la peau tendre et lisse lorsqu’il est administré sur le visage.


De plus, l’acide hyaluronique accentue la tonicité des muscles du visage par son rôle hydratant, puisqu’il empêche alors la peau de se fragiliser. Ainsi, non seulement l’acide redonne du volume à certaines zones du visage, mais il les hydrate et les tonifie également.

L’acide hyaluronique en médecine esthétique

En médecine esthétique, l’acide hyaluronique est très utilisé sous forme d’injection pour ses nombreuses vertus. Associé à l’eau, il permet effectivement de combler les volumes, plus particulièrement les sillons nasogéniens, les rides, les cernes, et toute zone de relâchement au niveau du visage et du cou. L’injection de cet acide est ainsi efficace sur tout type de rides, qu’elles soient creuses, statiques ou d’expression.

Elle permet donc d’agir sur les marques de vieillissement et a pour effet de rajeunir l’apparence. De plus, par sa fonction tonifiante, cet acide sous forme d’injection joue un rôle préventif sur le vieillissement puisqu’il agit de façon bénéfique sur les muscles de la peau. En effet, puisque la peau devient tonique, l’apparition des premières rides a lieu plus tard que prévu.

Le déroulement d’une séance d’injection d’acide hyaluronique

Tout d’abord, un premier rendez-vous avec le médecin a lieu afin que celui-ci fournisse toutes les informations nécessaires à propos du déroulement de la future séance. Il aborde alors les risques liés à l’intervention, les précautions à prendre et la préparation de la séance. Il transmet également un consentement qu’il faut signer. Ensuite, un examen est effectué afin de signaler les zones sur lesquelles on souhaite recevoir les injections, avant d’établir un devis.

Le jour de la séance, le type et la quantité du produit ainsi que les seringues sont minutieusement choisis selon la zone à traiter. Si on opte pour redonner du volume, le produit est assez visqueux et l’aiguille de la seringue s’avère plus large ; contrairement à la fonction du comblement de rides pour lequel le produit est plus fluide et l’aiguille plus fine. La seringue transmet alors le produit sous le derme ou sous le muscle peaucier. A la fin, le médecin amorce un massage facial afin de faciliter la propagation du produit sur la zone. La séance se révèle asse rapide, allant de vingt minutes à une heure maximum.

Après une séance d’injection : les conseils à appliquer à domicile

Quelques indications sont recommandées afin de prolonger les effets de l’injection d’acide hyaluronique. Il est notamment conseillé d’utiliser des produits cosmétiques contenant cet acide, mais également des gélules constituées également de cette substance. Ces gélules existent depuis peu et ont un effet plus particulier sur l’hydratation et la tonification de la peau.

En définitive, l’acide hyaluronique est fortement utilisé en médecine esthétique sous forme d’injection, en raison de ses nombreux bienfaits, notamment celui de comblement des volumes de la peau.