La chirurgie mammaire de l’homme

Esthétique le par Céline

Gynécomastie : Chirurgie mammaire pour hypertrophie glandulaire

La gynécomastie désigne l’augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme. Lorsque la gynécomastie ne disparaît pas, il faut procéder à une intervention chirurgicale.

La gynécomastie est un développement excessif des seins chez l’homme qui apparaît de façon symétrique ou non.

La chirurgie mammaire de l’homme

  • Soit gynécomastie unilatérale : d’un seul côté
  • Soit gynécomastie bilatérale : des deux côtés

Origine de la gynécomastie

La gynécomastie est très fréquente, en particulier à certaines périodes de la vie, liée aux variations hormonales.


A la naissance

La gynécomastie liée aux hormones maternelles disparaît rapidement.

A la puberté

La gynécomastie liée aux variations hormonales disparaît généralement en 2 ans. On observe chez un tiers des adolescents une augmentation transitoire de certaines hormones femelles. Ce phénomène provoque une stimulation temporaire des cellules de leur glande mammaire.  Dans la plupart des situations, un rétablissement naturel d’une suprématie des hormones mâles conduit à une résorption spontanée de la glande mammaire et à la disparition de la gynécomastie.

A l’andropause

La gynécomastie liée à la diminution de la testostérone aux alentours de la cinquantaine est permanente.

Plusieurs autres raisons peuvent également être la cause d’une gynécomastie : cancer (testicules ou glandes surrénales), maladie du foie ou encore déséquilibres hormonaux (dysfonctionnement glandulaire ou thyroïdien).
Le traitement chirurgical de la gynécomastie ne doit être envisagé qu’après échec du traitement médical.

Opération

L’opération de gynécomastie est généralement réalisée sous anesthésie générale. On s’assure au préalable que tous les examens biologiques sont normaux, qu’aucun traitement médical n’est en cours. On retire la glande à travers une petite incision semi-circulaire située autour ou au travers de l’aréole. On laisse une couche de 8 – 10 mm pour conserver une bonne vitalité vasculo mammelonnaire.

Durée

L’intervention dure environ 1 heure.

Séjour en clinique

L’opération de gynécomastie nécessite une hospitalisation de 24 heures.

Suites opératoires

Pose d’un pansement compressif gardé 5 à 8 jours. Drain les 2 ou 3 premiers jours si le volume retiré était important. Les fils sont retirés vers le 7ème ou le 8ème jour.

Œdèmes et ecchymoses se résorbent généralement en 15 jours.

Reprise des activités quotidiennes. Trois jours après l’opération de gynécomastie il est possible de reprendre des activités ne nécessitant pas d’effort physique. Les activités sportives seront reprises de préférence au bout de 6 semaines.

Résultats

Le résultat chirurgical apparaît quasi instantanément et est définitif.