Réduction mammaire chez l’homme : la correction de la gynécomastie

Esthétique
[pxn_tldr]

Rarement discutée mais courante, la gynécomastie concerne 40 à 60 % des hommes. La gynécomastie se caractérise par un excès de graisse et/ou un excès de tissus glandulaire au niveau du buste.

Chez les hommes ayant perdu beaucoup de poids, la cause est évidente, par contre pour les hommes de poids moyen à normal, la gynécomastie peut être due à l’hérédité ou toute autre cause souvent inconnue.

Réduction mammaire chez l’homme : la correction de la gynécomastie

Au-delà de l’insatisfaction quant à l’apparence, la gynécomastie peut être la cause d’un manque de confiance en soi, d’embarras et même d’un certain inconfort lors d’une activité physique.

Gynécomastie : les hommes concernés

En 2015, l’ASPS (American Society of Aesthetic Plastic Surgeons) publiais des statistiques selon lesquelles la correction de la gynécomastie était placée 4ème parmi les interventions de chirurgie esthétique chez les hommes avec plus de 30 500 cas.

Toutefois, une idée fausse persiste selon laquelle la gynécomastie affecte seulement les hommes présentant un excès de poids quand en réalité, la gynécomastie concerne des hommes de toutes les tranches d’âge avec toutes les formes de corps et de toutes les catégories de poids. Même les athlètes qui sont au top de leur forme physique et musculaire peuvent souffrir d’une gynécomastie et sont de ce fait candidats à une réduction mammaire.

Réduction mammaire en vue de corriger une gynécomastie

La correction de la gynécomastie est une intervention chirurgicale relativement simple.

La technique chirurgicale de correction de la gynécomastie dépend du type de protubérance : excès de graisse ou excès de tissus glandulaire.

Pour certains, on procédera à l’élimination d’une petite partie de tissu mammaire. Pour les autres, on procédera à une liposuccion ainsi qu’à une élimination d’une partie du tissu mammaire.

FAQ

Qu'est-ce que la gynécomastie chez l'homme ?

La gynécomastie chez l'homme est une condition caractérisée par le développement excessif des glandes mammaires, entraînant une augmentation de la taille des seins. Elle peut être due à un déséquilibre hormonal, à la prise de certains médicaments ou à d'autres causes sous-jacentes telles que l'obésité. Bien qu'elle ne soit pas dangereuse pour la santé, elle peut causer une gêne physique et émotionnelle pour les hommes qui en souffrent.

Des traitements tels que la chirurgie sont disponibles pour réduire la taille des seins masculins et améliorer l'estime de soi.

Quelle est la conduite à tenir en cas de gynécomastie chez un homme ?

En cas de gynécomastie chez un homme, il est important de consulter un médecin pour en déterminer la cause. En fonction du diagnostic, des examens complémentaires peuvent être prescrits afin de trouver le traitement adéquat.

Il faut également éviter l'utilisation de substances qui pourraient aggraver la situation, comme certains médicaments ou drogues. Enfin, il est essentiel d'être suivi régulièrement par un spécialiste pour surveiller l'évolution de la condition et adapter le traitement si nécessaire.

Comment se déroule la prise en charge de la gynécomastie chez un homme ?

La prise en charge de la gynécomastie chez un homme se fait généralement en plusieurs étapes. Tout d'abord, le médecin réalisera un examen physique pour évaluer l'étendue du développement anormal des seins. Ensuite, des examens complémentaires tels que des prises de sang ou une mammographie peuvent être effectués pour rechercher une cause sous-jacente.

Si besoin, un traitement médicamenteux peut être prescrit. Dans les cas plus graves, une intervention chirurgicale peut être envisagée afin de retirer l'excès de tissu mammaire et d'obtenir un résultat esthétique satisfaisant.

Michel Durand

Après une formation en santé publique et en communication, Michel a trouvé sa passion dans l'écriture. Journaliste spécialisé dans le domaine de la santé, il partage ses connaissances et son expertise sur des sujets variés tels que la nutrition, le bien-être et les avancées médicales.