Les défauts visuels expliqués

Optique le par La Rédaction

L’emmétropie est l’absence de défaut visuel : ce terme un peu « barbare » pour les non-initiés désigne ainsi les personnes qui ont une vue de bonne qualité, et qui ne sont atteints d’aucun des défauts suivants : myopie, presbytie, hypermétropie et astigmatisme. Parce qu’il est vital d’être au courant de ce qui risque de vous arriver, voici un rapide récapitulatif de ce que sont leurs différents symptômes :

  • l’astigmatisme : ce défaut visuel affecte la vision globale, c’est à dire aussi bien rapprochée que de loin, et la floute
  • l’hypermétropie lui est un défaut visuel qui pousse à effectuer d’importants efforts d’accomodation, afin d’ajuster parfaitement la vue à la distinction d’objets lointains
  • la myopie, quant à lui, affecte énormément la vision de loin : celle-ci est très floue et il est totalement impossible de le compenser soi-même
  • la prebytie elle atteint les personnes après 45 ans et affecte elle aussi globalement la vue

On ne parlera pas donc dans le cas où vous seriez atteint par l’un d’entre eux de soin mais bel et bien de correction. En effet, ces défauts sont liés le plus souvent à un problème physique d’un des organes de l’oeil ou à un problème de puissance de celui-ci. D’un autre coté, sachez que si ce que détecte votre ophtalmologiste n’est pas un défaut visuel mais bien une maladie des yeux, il n’y a rien de grave : chacune connaît un traîtement différent le plus souvent très efficace. Plus d’informations sur ce que vous risquez suivant votre âge et sur ce que risquent vos enfants sont disponibles sur http//www.guide-Vue.fr (il s’agira d’une introduction aux informations complémentaires que pourra vous donner votre ophtalmolgue) !