Epilation laser : tarif et fonctionnement

Esthétique

Les techniques auxquelles on fait recours pour se débarrasser des poils sont multiples. Mais la technique la plus fiable et durable est l’épilation au laser. Contrairement aux autres méthodes, son prix est plus élevé et il faut respecter certaines règles pour ne pas endommager la peau. Voici l’essentiel de ce que vous devez savoir sur l’épilation au laser.

Comment fonctionne l’épilation au laser ?

L’épilation laser est un procédé par lequel on enlève les poils du corps humain, peu importe l’endroit où ils se trouvent. Comparativement aux autres méthodes, le laser détruit aussi les racines des poils. Elle est donc très efficace parce qu’elle ralentit la repousse. Pour le faire, il faut d’abord effectuer des examens pour vous assurer que la peau est compatible avec ce type de traitement. Généralement, on vérifie la couleur de la peau et l’aspect des poils.

Epilation laser : tarif et fonctionnement

Cela permet de choisir la machine à utiliser et de mieux régler les paramètres. Ensuite, on passe au rasage et au nettoyage de la zone à épiler. Enfin, le spécialiste réalise l’épilation proprement dite. Il alterne les tirs de laser et le jet d’eau froid pour réduire les effets de picotement. Quand il s’agit des zones sensibles, il fait usage des crèmes anesthésiantes. Ces 3 étapes peuvent se faire en une séance si vous prenez rendez-vous au préalable.

Avant qu’une deuxième séance n’ait lieu, il faut attendre au minimum 1 mois. Si vous souhaitez atteindre le rasage définitif, vous devez faire l’épilation au laser 5 fois en moyenne. À chaque séance d’épilation, la quantité de poil qui pousse devient moins nombreuse. Il existe une grande différence entre l’épilation au laser thermique et celle qui se réalise avec les lasers photomécaniques.

Les lasers thermiques ou lumières pulsées

Lors des séances d’épilation au laser thermique, l’appareil émet des flashs lumineux sur une petite portion de la peau. La mélanine qui se trouve au niveau des poils reçoit les éclairs et la chaleur dégagée par le bulbe pileux. L’inconvénient avec cette méthode, c’est que les parties claires de la peau n’arrivent pas à capter l’énergie émise par l’appareil. Lorsqu’on applique les jets d’eau ou les crèmes pour le refroidissement, les poils situés à ces endroits restent intacts. Pour de bons résultats, il faut que le patient ait des poils foncés et non blancs ou blonds.

Les lasers photomécaniques

Ici, le processus d’épilation est un peu différent. En effet, les lasers photomécaniques projettent des rayons lumineux. Les ondes que ceux-ci émettent entrent en contact avec les pigments des poils et déclenchent des résonances. Les vibrations qui sont produites permettent de détruire le bulbe pileux. Avec les lasers photomécaniques, on peut traiter plusieurs types de peau.

Où faire une épilation au laser et à quel prix ?

Le laser est un appareil médical sensible. Pour cette raison, il faut toujours solliciter un professionnel du domaine. En effet, en cas de mauvaises manipulations, les risques de brûlure et autres conséquences sur le corps sont nombreux. Vous pouvez vous rendre dans un centre d’épilation laser. Mais pour plus de sécurité, il est conseillé de le faire chez des dermatologues. La seconde option est plus sécurisée. Il faut avoir un budget conséquent pour pratiquer l’épilation au laser. Le montant à payer n’est pas fixe. Pour le déterminer, on tient compte de quelques critères.

Epilation laser : tarif et fonctionnement #2

Il s’agit, entre autres, du centre dans lequel vous vous rendez, de votre position géographique, de l’endroit à épiler, etc. Vous devez prévoir, en moyenne, 150 euros pour une demi-jambe et 70 euros pour les aisselles. Certains centres proposent des forfaits spéciaux pour la jambe, le maillot et les aisselles. Cela vous permet de faire des économies.

Les dangers et contre-indications

La meilleure période de l’année pour pratiquer l’épilation est le début de l’hiver. Cela permet de ne pas vous exposer au soleil afin d’éviter les effets secondaires. Mis à part l’effet du soleil, les mauvais paramétrages et mauvaises utilisations de l’appareil peuvent également avoir des impacts. Ces points sont importants à souligner parce qu’il existe de nombreux dangers liés à la pratique de l’épilation au laser. En dehors des infections de la peau et des sensations de brûlure, il existe aussi des risques de dépigmentation.

Comme autre précaution, il faut éviter de pratiquer l’épilation quand on finit de se bronzer la peau. Le délai minimal qui doit séparer la date du bronzage de la séance d’épilation est 4 semaines. Il existe 3 autres contre-indications à respecter.

Premièrement, si vous suivez des traitements à base d’antibiotiques, de corticoïdes ou de roaccutane, vous devez demander l’avis de votre médecin. Deuxièmement, les maladies épidermiques et les lésions cutanées peuvent s’aggraver après une telle séance. C’est aussi le cas pour les infections de la peau et l’herpès. Troisièmement, les spécialistes de l’épilation demandent aux femmes enceintes et à ceux qui ont des tatouages sur le corps de s’abstenir de l’épilation au laser. Toutefois, quand les tatouages ne sont pas sur la zone à épiler, il est possible de le faire.

Véronique Phung

Je travaille dans un centre de placement d'enfants et je suis aussi la relectrice attitrée du site (c'est moi qui essaie de corriger toutes les petites fautes).