Entorse : faut-il porter une orthèse ?

Santé
  • Utilité d'une orthèse : Compenser, prévenir ou corriger un traumatisme ; maintien non immobilisant pour continuer à utiliser l'articulation.
  • Port d'une orthèse en cas d'entorse : Limite l'amplitude douloureuse et diminue l'œdème ; différents types pour entorses bénignes à modérées.
  • Durée de port : Dépend du niveau du traumatisme et de la phase de récupération ; doit être enlevée sur instruction du spécialiste.

En orthopédie, l’entorse, notamment au niveau des membres inférieurs est l’un des traumatismes les plus répandus. Elle représente à peu près 10% des consultations d’urgence hospitalière et touche environ 6000 Français par jour. Si vous avez une entorse, il existe plusieurs solutions que les spécialistes peuvent mettre en place selon la gravité du mal. Le port d’orthèse est l’une des alternatives les plus fréquentes à cet effet. Quel est donc le rôle de ce dispositif ? Quand faut-il le porter ? Pendant combien de temps ? Faisons le point.

  • Jana Dietsch Wingels Die 7-Meilen-Orthese: Ein Mutmachbuch Für Cp-Kinder
    • Binding : Broschiert, Label : Waldkirch Verlag, Publisher : Waldkirch Verlag, medium : Broschiert, numberOfPages : 36, publicationDate : 2016-12-01, authors : Jana Dietsch Wingels, languages : german, ISBN : 3864760828.

Quelle est l’utilité d’une orthèse ?

En règle générale, quad vous portez un appareil orthopédique, l’objectif est de compenser, de prévenir ou de corriger le traumatisme subit par une partie de votre corps. Ainsi, le renforcement de la zone atteinte, s’il s’agit par exemple d’une entorse, va être favorisé. Alors que le but d’une attelle est d’immobiliser une articulation, empêchant ainsi la pratique du sport, l’orthèse elle, sécurise plutôt la zone concernée en la stabilisant.
L’orthèse peut être posée en prévention ou après la survenue d’une lésion articulaire. Il s’agit d’un maintien non immobilisant qui compense un déficit ou un manque ligamentaire et permet de continuer à utiliser l’articulation. L’orthèse se différencie ainsi de la prothèse qui vient carrément remplacer un membre pour restituer la fonction que remplissait ce dernier et restaurer son aspect d’origine. Comme les produits de Sport Protech, une société spécialisée dans la protection pour les sportifs, une orthèse est également un équipement de protection efficace.
Entorse : faut-il porter une orthèse ?

En cas d’entorse, faut-il porter une orthèse ?

Le port d’une orthèse est recommandé après la survenue d’une entorse ou de tout autre traumatisme similaire. Dans le cas d’une entorse, elle favorise la limitation d’amplitude douloureuse, de compression dans le but de diminuer l’œdème. Aussi, le port d’orthèse permet la remise en charge progressive dans les premières semaines qui suivent l’entorse. Il existe plusieurs types d’orthèses à choisir selon la gravité de l’entorse.
Une orthèse de compression est, par exemple, destinée à renforcer les ligaments et est généralement dotée de sangles de rappel ou de stabilisation et de renfort des ligaments latéraux. Certaines orthèses de compression proposent des renforts malléolaires en mousse. Une orthèse de compression assure le maintien de la partie où l’entorse est localisée, sans pour autant l’immobiliser complètement. Elle a un effet thérapeutique qui atténue la douleur et accélère la cicatrisation des ligaments. L’orthèse de compression est indiquée pour les entorses bénignes au niveau de la cheville par exemple. Les chevillères ligamentaires en sont de parfaits exemples.
En cas d’entorse, l’orthopédiste peut aussi vous recommander l’utilisation d’une orthèse stabilisatrice. Elle assure un maintien renforcé de la partie concernée dans un but d’immobilisation partielle et de limitation des mouvements. Les orthèses stabilisatrices sont recommandées en cas d’entorses légères ou modérées, d’instabilité chronique au niveau d’un membre ou dans le cadre d’un suivi fonctionnel après une opération.
Outre les cas d’entorse, compte tenu du rôle stabilisateur de l’orthèse, son port est recommandé en reprise sportive, en immobilisation fonctionnelle, en amont d’une opération chirurgicale dans le but de diminuer l’œdème résiduel et de proposer au chirurgien, au moment de l’opération, une articulation peu inflammatoire. Immédiatement, à court ou à long terme, l’orthèse peut aussi se porter après une opération chirurgicale.

Pendant combien de temps faut-il porter une orthèse ?

En cas d’entorse, la durée de port de l’orthèse dépend du niveau du traumatisme. Elle dépend aussi de la phase du traumatisme à laquelle vous vous trouvez (phase d’immobilisation et phase de reprise d’activité). Pendant la phase d’immobilisation par exemple, l’orthèse vise à limiter les contraintes et les amplitudes dans le but de diminuer les œdèmes et l’inflammation que provoqueraient les éventuelles sollicitations externes après l’entorse.
Plus rigides, ces orthèses offrent un maintien conséquent et doivent être enlevées le plus vite possible sur instruction du spécialiste. Toutefois, nous précisons qu’en cas d’entorses multiples, la durée de port de l’orthèse peut être prolongée, selon les nécessités du traitement et l’avis du médecin. En phase de reprise d’activité après une entorse grave, essayez au fil du temps de vous délaisser de votre orthèse, surtout si la cicatrisation est bonne. Difficile de fixer une durée en l’occurrence. Tout dépend des sensations que vous ressentez à la reprise du sport et des instructions de votre médecin.
L’orthèse est un dispositif médical nécessaire pour le traitement des entorses. Elle favorise la cicatrisation rapide de la blessure sans pour autant vous immobiliser selon la gravité du mal. Pour ce qui est de la durée de son port, elle dépend des recommandations de votre médecin et du niveau de gravité de l’entorse.