Insolite : cette application mobile permet de détecter les infections de l'oreille… avec un cône en papier

Audition

De nos jours, Les Smartphones proposent de nombreuses applications médicales qui permettent aux particuliers de garder un œil vigilant sur leur santé. Certaines fonctionnalités leur permettent carrément d’être utilisés pour faire des suivis médicaux, voire même pour effectuer des diagnostics. C’est notamment le cas d’une étonnante application développée par des chercheurs américains et qui transforme le Smartphone en détecteur d’infection de l’oreille… mais à condition de l’utiliser avec un cône en papier. On vous dit tout !

Comment ça marche ?

Cette application originale a été développée par des chercheurs de l’Université de Washington et du Seattle Children’s Research Institute, aux États-Unis. Pour détecter les infections de l’oreille grâce au téléphone, l’appli nécessite l’utilisation d’un petit cône en papier qu’il faut placer sur le haut-parleur du téléphone comme suit : la base large du cône doit recouvrir le haut-parleur tandis que le bout en pointe est légèrement inséré dans le conduit auditif.

Insolite : cette application mobile permet de détecter les infections de l'oreille… avec un cône en papier


Une fois le cône en place, l’application l’utilise ensuite pour envoyer de courtes impulsions sonores dans l’oreille. En canalisant et mesurant le son obtenu, l’appli utilise par la suite un algorithme pour détecter la présence de liquide ou pas derrière le tympan. Rappelons qu’il s’agit de l’un des signes les plus courants des infections de l’oreille.

Les résultats sont très encourageants

L’application mobile a été testée avec succès sur une cinquantaine d’enfants environ. C’est avec fierté que les chercheurs ont dévoilé que le taux de diagnostic correct était de 85 %. C’est plus motivée que jamais que l’équipe à l’origine du projet continue de travailler sur l’appli dans le but de la peaufiner et la perfectionner davantage. Leur prochain objectif est de présenter leur invention à la Food and Drug Administration et obtenir l’autorisation de cette dernière pour que l’application puisse bientôt débarquer sur nos Smartphones !