Salles blanches : l'hygiène du matériel

Pros

Une salle blanche désigne un local où l'atmosphère est contrôlée. On n'y trouve aucune trace de poussière. Dans cette zone, toutes les conditions sont réunies pour obtenir une température, une humidité ainsi qu'une pression à la fois régulées et contrôlées. Cependant, dans les salles blanches, l'hygiène du matériel reste la plus importante. Quelles sont les règles à respecter dans les salles blanches ? Pourquoi est-il obligatoire de nettoyer le clavier de l'ordinateur ? Faut-il utiliser des claviers lavables ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Hygiène des salles blanches : quelles sont les règles à respecter ?

Les salles blanches, aussi appelées salles propres, dégagent une atmosphère différente. L'accès à cette zone requiert le port d'équipement dédié. On cite notamment la combinaison, les gants, les surchaussures et la charlotte. On y utilise même des matériels spécifiques, comme les claviers tactiles en verre. Pour en savoir plus sur les modèles disponibles, rendez-vous sur le site d'un spécialiste des claviers tactiles en verre lavables et fabriqués sur-mesure.

Pourquoi troquer les claviers classiques contre des claviers tactiles en verre ? Tout simplement pour éviter la prolifération des germes. Dans une salle blanche, l'objectif premier est de créer un environnement stérile en bannissant tous les objets pouvant libérer ou retenir des particules.


Il convient de préciser que les règles d'hygiène et les normes varient d'un secteur à une autre. Par exemple, une salle propre industrielle ne présente pas les mêmes caractéristiques qu'une salle blanche pharmaceutique. Il en est de même pour les contraintes auxquelles le personnel est soumis.

Salles blanches : l'hygiène du matériel

Pourquoi faut-il nettoyer le clavier d’ordinateur des salles blanches ?

Selon une enquête scientifique britannique, les claviers d'ordinateur abritent le plus grand nombre de bactéries nocives pour la santé. D'après les chercheurs biologistes, un clavier d'ordinateur est 5 fois plus sale qu'un siège de toilette.

Ce n'est pas tout ! Ces accessoires informatiques deviennent très vite le refuge de différents microbes qui nuisent véritablement à la santé. Lorsque vous grignotez devant votre ordinateur, les résidus d'aliments s'accumulent entre les touches du clavier, favorisant ainsi la prolifération de millions de bactéries. Même chose lorsque vous ne vous lavez pas les mains après chaque passage aux toilettes.

Quelles sont les bonnes pratiques d’hygiène du matériel ?

Pour éviter autant que possible les infections, il faut prendre certaines précautions. Première chose à faire : se laver souvent les mains. Le but : limiter les risques de contamination.

Toujours dans cette même optique, il est aussi important de réduire du mieux possible les contacts physiques. Ils facilitent la transmission des microbes, des virus et des bactéries. Vous vous sentez malade ? Restez chez vous pour ne pas contaminer d'autres personnes.

Autre conseil : faites du mouchoir en papier votre fidèle compagnon. L'idée est de vous en servir avant d'utiliser votre matériel de travail.

Dans les salles blanches, il faut également éviter de partager vos tasses, verres et fournitures de bureau avec d'autres personnes. Et comme les touches des claviers d'ordinateur accumulent beaucoup de bactéries, il est conseillé d'utiliser des claviers lavables et sur-mesure. Avec cet outil, vous vous prémunissez des risques de contamination.