Comment sauver une vie grâce au défibrillateur ?

Santé le par La Rédaction

Encore trop peu utilisé de nos jours, le défibrillateur est pourtant le meilleur moyen de sauver une vie en cas de malaise cardiaque. Il existe plusieurs modèles de défibrillateurs dont l’utilisation est quasiment identique. Nous allons donc vous montrer comment les utiliser pour pouvoir sauver une vie en cas de nécessité.

Comment sauver une vie grâce au défibrillateur ?

Les différents modèles de défibrillateurs

Il existe plusieurs types de défibrillateurs. La première distinction que l’on peut faire se situe au niveau du placement du défibrillateur : il peut être soit implanté près du cœur, il s’agit ici d’un pacemaker, ou bien être externe et portatif. Le pacemaker étant un cas particulier, il ne sera pas traité dans cet article.

Parmi les défibrillateurs externes, la deuxième distinction se situe au niveau de l’autonomie de l’appareil : sera-t-il entièrement automatique ou seulement en partie ? Il existe ainsi deux modèles différents :

  • le Défibrillateur Automatique Externe (DAE) :

Il réalise tout seul un diagnostic de malaise cardiaque et déclenche de manière autonome le choc électrique en prévenant le secouriste et les personnes alentours de ne plus toucher la victime.

  • le Défibrillateur Semi-Automatique (DSA) :

Il réalise tout seul le diagnostic de malaise cardiaque mais il demande au secouriste d’appuyer sur un bouton pour déclencher un choc électrique si nécessaire, c’est donc à lui de s’assurer que plus personne ne touche la victime.

Les symptômes d’un malaise cardiaque

En fait, il n’existe pas un seul type de malaise cardiaque mais plusieurs et chacun a ses propres symptômes :

  • Fibrillation auriculaire :

Il s’agit d’une arythmie, c’est-à-dire un trouble du rythme cardiaque, situé au niveau des oreillettes. Ces oreillettes ne battent plus régulièrement, ce qui provoque la création de caillots sanguins engendrant par la suite une embolie pulmonaire ou un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Plusieurs symptômes indiquent ce problème : pouls irrégulier, pression sur la poitrine, palpitations cardiaques, étourdissement, fatigue, nausées, sueurs.

  • Fibrillation ventriculaire :

Il s’agit d’une arythmie du cœur qui bat à un rythme saccadé provoquant une perte de connaissance progressive et une détresse respiratoire.

  • Arrêt cardiaque :

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un arrêt soudain des battements du cœur. Il faut refaire battre le cœur le plus rapidement possible pour éviter de graves séquelles. Les symptômes indicateurs de l’arrêt cardiaque sont la perte de connaissance prolongée et la non réaction à des stimuli extérieurs.

  • Infarctus du myocarde :

Egalement appelé « crise cardiaque », il est provoqué par l’obstruction d’une ou plusieurs artères du cœur empêchant ainsi l’oxygénation du sang. Une personne victime d’un infarctus ressent une douleur intense au niveau de la cage thoracique qui se répand petit à petit dans les épaules, les bras, la mâchoire ou encore l’estomac.

Les étapes à suivre pour réanimer une victime de malaise cardiaque

Si vous constatez qu’une personne présente l’un des symptômes présentés ci-dessus, il faut impérativement la prendre en charge avec un défibrillateur pour la réanimer.

Pour le faire correctement, il suffit de suivre ces quelques étapes :

  • appelez les secours au 15 ou 112 (numéro européen)
  • allumez le défibrillateur et suivez ses instructions (pour le placement des électrodes, pour délivrer le choc électrique, etc.)
  • si vous avez reçu une formation de secouriste, vous pouvez tenter de le réanimer manuellement en réalisant un massage cardiaque (30 compressions thoraciques + 2 insufflations de bouche à bouche) en complément du défibrillateur
  • et bien entendu, restez à côté de la victime jusqu’à ce que les secours arrivent.

Voilà, maintenant vous savez comment sauver une vie grâce à un défibrillateur. Et, vous voyez bien que ce n’est pas si compliqué !

conseil perte de connaissance