Faites le vide dans votre tête ! Les bienfaits du silence sur le cerveau

Santé le par Alexandra Legrand

De temps en temps, le cerveau a besoin de se reposer pour ne pas être surmené. À l’ère du numérique, il est soumis à de nombreuses perturbations et ondes négatives. Ainsi, faire régulièrement le vide dans sa tête devient une véritable nécessité. Après une enquête approfondie, voici les vertus incontestables du silence sur la santé physique et mentale.

Comprendre le fonctionnement du cerveau

Après avoir été paralysé pendant deux ans, Michel Le Van Quyen, chercheur en neurosciences, a réussi à vaincre sa paralysie faciale en s’accordant un repos absolu. Dans son livre « Cerveaux et Silence », il nous aide à mieux comprendre ce qui lui est arrivé.

Crédit photo :pixabay

Le Van Quyen  explique lorsque le cerveau est en activité, il consomme un quart du glucose contenu dans l’organisme. Comme tous les organes, il a besoin d’éliminer les déchets qu’il a fabriqués. Pour ce faire, il se sert des périodes d’inactivité, telle que le sommeil. Ainsi quand vous dormez, votre cerveau en profite pour faire le ménage. Le calme et le silence évacuent également les toxines et favorisent la régénération des cellules.

Malheureusement de nos jours, les nuits se raccourcissent avec la présence des écrans. En moyenne, les Français ont perdu 1 h 30 de sommeil par jour. À ce rythme, cela risque d’épuiser les capacités du cerveau.

Comment faire le vide dans sa tête

Aujourd’hui, les employés dans les entreprises passent d’un travail à un autre sans avoir réellement achevé les tâches en cours. Toutefois, ces interruptions répétées et le fait de ne pas se focaliser sur une seule et unique activité engendrent une surcharge cognitive.

La surcharge cognitive entraîne des effets contre-productifs, notamment sur la créativité. Selon Michel Le Van Quyen, une concentration non interrompue affecte le système cardio-vasculaire et immunitaire. À la fin, cela amène jusqu’à la dépression.

Ainsi, il est réellement important de prendre du temps et de renouer avec le silence acoustique, visuel et attentionnel. Vous devez vous déconnecter totalement de votre travail et prendre au moins 2 minutes pour faire le vide dans votre esprit.