Pourquoi et comment choisir une bonne mutuelle dentaire ?

Dentaire, Mutuelle

Beaucoup de personnes choisissent de remettre à plus tard certains soins parce que leur assurance ne les couvre, tandis que d'autres le font parce qu'elles ont utilisé leur couverture maximale pour l'année. Les soins dentaires sont généralement très coûteux. Même le plus simple des nettoyages peut faire une brèche dans votre portefeuille. Nous vous proposons alors certaines mesures à suivre pour souscrire une mutuelle dentaire afin d’éviter de se faire prendre par des dépenses imprévues.

Pourquoi souscrire une mutuelle dentaire ?

Une assurance santé complète peut faire la différence entre la possibilité de bénéficier d’une couverture adéquate, notamment pour des soins bucco-dentaires importants ou vivre avec des problèmes de gencives et de caries qui ont tendance à s’aggraver avec le temps. Toutefois, en raison de la façon dont certaines couvertures sont conçues, vous pouvez être contraint de débourser plus pour certains traitements.

Bien que la sécurité sociale puisse prendre en charge plusieurs frais, ce n'est pas le cas de l'assurance dentaire, qui suit généralement une structure de couverture de 70 % sur la base des tarifs conventionnels. C’est-à-dire que la couverture sociale ne finance pas la totalité de vos frais médicaux, puisqu’une bonne partie des dépenses reste à votre charge. En revanche, une mutuelle dentaire permet de financer des soins dentaires importants.


Pourquoi et comment choisir une bonne mutuelle dentaire ?

Ces polices peuvent régler tout ou une partie des interventions effectuées par le dentiste, qu'il s'agisse de nettoyages de routine, de radiographies ou de soins plus compliqués comme les implants. L’orthodontie et la dentisterie esthétique, qui ne sont pas considérées comme des traitements médicalement nécessaires, ne sont généralement pas couvertes. Cela signifie que vous devrez peut-être payer plus pour ce type de soins.

Comment choisir une bonne mutuelle dentaire ?

Opter pour une mutuelle dentaire est nécessaire pour pouvoir offrir à ses dents les soins nécessaires, sans subir des frais dentaires qui sont généralement onéreux, surtout qu’ils ne soient pas pris en charge par la sécurité sociale. En ce sens, il est important d’évaluer ses besoins en soins dentaires ainsi que ceux des membres de sa famille ayant droit à cette couverture. Le remboursement des soins dentaires dépend de leur nature, si bien que la prise en charge des traitements de caries n’est pas le même que pour une prothèse ou d’implant.

Lire attentivement les contenus des contrats

Après avoir déterminé ses besoins et ceux de sa famille, l’assuré devra consulter les mutuelles disponibles, bien lire et analyser les détails et conventions de chacun de leurs contrats afin de comparer les garanties proposées ainsi que le taux de remboursement accordé pour chaque type de soin. Les plafonnements sont un point essentiel à vérifier sur un contrat, surtout que les seuils de prise en charge sont dégressifs au fil des années. Il est préférable d’opter pour une mutuelle dentaire qui n’applique pas de plafond annuel.

Une autre option importante à ne pas négliger est le délai de carence qui n’est autre qu’une période pendant laquelle l’assuré ne peut pas profiter de certains services, alors qu’il paie normalement ses mensualités. Une mutuelle dentaire ne présentant pas ce délai de carence est toujours à privilégier. En outre, une mutuelle dont le forfait augmente au fil des ans serait également un bon choix pour réduire ses frais de soins dentaires.

Comparer les offres

En prenant en considération ses besoins, les options offertes et les taux de remboursement accordés, l’assuré peut procéder à la comparaison entre les offres mutuelles disponibles sur le marché. À cet effet, il convient de se rappeler qu’une mutuelle dentaire doit répondre à ses besoins en soins dentaires lui et sa famille.

La meilleure solution pour comparer les propositions est d’utiliser un comparateur de mutuelles dentaires en ligne qui peut indiquer, pour chaque assurance, les montants de cotisations, ses garanties, les plafonds de remboursement, les exclusions et la durée du délai de carence. Tous ces détails peuvent s’avérer indispensables à l’assuré pour trouver une mutuelle dentaire qui lui convient parfaitement.