Dents de sagesse, bien se préparer

Dentaire le par La Rédaction

Mieux vaut prévenir que guérir

Avoir ou ne pas avoir mal est une question de chance pour les dents de sagesse. En effet, si vous avez une bonne disposition des dents, vous serez peut-être épargné.

En effet, chez certains individus, aucune douleur n’est ressentie à la sortie des dents de sagesse, car ils viendront prendre leur place sans causer de malposition au niveau des autres dents.

Les dents de sagesse sortent en général vers les 18 ans et leur apparition est souvent accompagnée de douleurs. Chez certaines personnes, cela peut même nécessiter le recours à un chirurgien dentiste.

Pour d’autres personnes, les dents de sagesse ne disposent pas d’assez d’espace pour prendre place et causent ainsi des souffrances en poussant les autres dents déjà en place. Tout cela dépend donc de l’agencement des dents de sagesse. Il est bon de savoir qu’il est possible de connaître cette disposition dès l’âge de 4 ans pour savoir si les dents auront une sortie sans douleur ou non.

Ainsi, quand les dents de sagesse causent trop de dégâts, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour les enlever. Se déroulant sous anesthésie locale, il s’agit d’une petite opération qui ne comporte aucun risque pour le malade.Dents de sagesse, bien se préparer

Il est recommandé dans la plupart des cas de se faire contrôler les dents jeunes pour être sur qu’aucun problème ne viendra perturber l’apparition de vos dents de sagesse.

Il ne faut pas trop s’en faire non plus, car la grande majorité des gens n’ont besoin d’aucune opération ne fois ce moment venu et les dents de sagesse peuvent donc rester à leur place.

À 25 ans, si les dents de sagesse ne sont pas encore sorties, il n’y a pas d’inquiétude à se faire puisque dans certains cas, elles n’apparaissent pas du tout. Une consultation chez un médecin s’impose cependant, car ce type de dents peut sortir même à quatre-vingts ans, ce qui peut être désastreux.