Tuberculose : 1 personne sur 3 est infectée par le bacille de Koch

Santé

Depuis quelques années la France connaît une recrudescence des maladies anciennes telles que la tuberculose, l’une des raisons étant que des formes dites multirésistantes apparaissent. L’OMS classe la tuberculose dans les dix premières causes de décès en 2015, elle s’avère mortelle dans 35% des cas. C’est pourquoi elle représente un enjeu majeur de santé publique à la fois en France, mais aussi à travers le monde.

Qu’est-ce que la tuberculose ?

La tuberculose est une pathologie infectieuse causée par une bactérie appelée bacille de Koch capable de s’attaquer au système respiratoire, elle est ainsi dite pulmonaire.
Néanmoins lorsque l’infection se généralise elle peut affecter l’organisme entier et est ainsi dite extra-pulmonaire. Chaque année, environ 7 000 cas sont recensés dans le monde.

Deux formes de tuberculose : pulmonaire et extra-pulmonaire

Comme dit précédemment, la tuberculose est dite pulmonaire lorsqu’elle n’affecte que le système respiratoire. Cette forme est contagieuse et se transmet par voie aérienne, une hospitalisation est donc nécessaire afin de toucher le moins de personnes possible.

L’autre forme de la tuberculose est la forme dite extra-pulmonaire. Celle-ci peut se localiser au niveau d’un organe tel que les ganglions, dans ce cas la maladie se manifeste par l’hypertrophie d’un ou plusieurs ganglions lymphatiques, ou encore les os, dans ce cas la maladie se manifeste dans la colonne vertébrale, les genoux ou la hanche.

Face à cette maladie, les personnes sont inégales. Les plus touchées sont celles présentant un système immunitaire défaillant, telles que les personnes atteintes du VIH, ou encore les enfants dont le système immunitaire est plus faible que celui d’un adulte.
Nous trouvons également des disparités entre les régions du monde, plus de 90% des cas de tuberculose étant recensés dans les pays en développement où la précarité et la famine règnent.

Les symptômes de la tuberculose

La tuberculose se manifeste principalement par :

  • une vive toux pouvant provoquer des expectorations sanguines
  • des douleurs au niveau du thorax
  • une difficulté à respirer
  • un manque d’appétit
  • de la fièvre
  • et des sueurs nocturnes

Cependant, ces symptômes n’apparaissent pas tous en même temps. En effet, dans un premier temps seule la fièvre et la fatigue se font ressentir, nous les considérons souvent paucisymptomatiques. Par la suite surviennent la toux et les hémoptysies, manifestation significative de la tuberculose.

Comment la tuberculose se transmet-elle ?

La tuberculose n’est pas nécessairement contagieuse, en réalité cela dépend de la partie du corps touchée. En effet, il est observé que la tuberculose pulmonaire est la plus contagieuse de toutes les formes de la maladie puisqu’elle se transmet par les projections de germes dans l’air lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse.
Par ailleurs, il faut savoir que les germes peuvent rester jusqu’à une demi-heure en suspension après une toux.

A l’inverse, il est observé que la tuberculose extra-pulmonaire n’est pas transmissible.

Les traitements de la tuberculose

Le BCG, ou le vaccin Bilié de Calmette et Guérin, est un vaccin développé à partir d’une souche atténuée du bacille tuberculeux bovin qui est proche du bacille tuberculeux humain vivant. Cette souche n’agit plus sur l’homme grâce à une culture spéciale sur des milieux artificiels durant des années, réduisant ainsi son action infectieuse.

Ce vaccin est efficace dans 75% dans cas, néanmoins aujourd’hui il n’est plus obligatoire. Il est également possible de traiter la tuberculose par la prise d’antibiotiques telles que la rifampicine, l’isoniazide, la pyrazinamide et l’éthambutol, cette technique est appelée l’antibiothérapie, elle est pratiquée depuis 1945.

Incidence de la recrudescence de la tuberculose

Bien que son incidence ait diminué au cours du siècle dernier grâce notamment aux conditions de vie qui se sont améliorées ainsi qu’à l’alimentation devenue adéquate et à la découverte des antibiotiques, la tuberculose n’a pas tardé à revenir en force aujourd’hui en apparaissant sous de nouvelles formes dont les souches bactériennes sont résistantes aux antibiotiques.

L’OMS estime qu’une personne sur trois est infectée par une forme latente de la tuberculose, c’est-à-dire encore inactive, cependant ces chiffres risquent encore d’augmenter dûs aux formes dites multirésistantes de cette maladie.

Le développement de la tuberculose pourrait avoir des origines génétiques

En effet, il est observé que moins de 10% des personnes infectées par la tuberculose la développent et deviennent contagieuses. Des recherches ont été menées du côté des gènes dans le but d’expliquer ce fait, il a été mis en relief l’existence de prédispositions génétiques à la tuberculose, néanmoins cette branche reste encore à être explorée et exploitée et grâce à elle de nouveaux vaccins ou de nouvelles stratégies thérapeutiques pourraient voir le jour.

Quelles précautions prendre face à la tuberculose ?

Pour les personnes en contact régulier avec des patients atteints de tuberculose il est recommandé de :

  • se laver les mains fréquemment
  • et de porter un masque

En ce qui concerne la population en général, pour limiter la contamination il faut prendre soin de sa santé du mieux possible en se nourrissant sainement et de manière équilibrée mais aussi en dormant suffisamment et en restant actif. Un manque d’exercice physique ou de sommeil sont des facteurs facilitant la transmission de la tuberculose puisque le système immunitaire s’en retrouve affaibli.

Sources

Sites de presse :

Sites gouvernementaux :

Sites médicaux :

Documents :

  • Dossier sur la tuberculose
  • TPE : « L’organisme face à l’infection » – Comment l’organisme humain réagit-il face à un agent pathogène tel que le bacille de Koch ? (BUTREAU Eléonore, HAMADENE Justine, BARROIS Gwenaëlle)