Aide-soignant, un métier d’avenir et d’actualité

Formation

Le métier d’aide-soignant fait partie des professions paramédicales. Ces aides travaillent en étroite collaboration avec les infirmier(e)s, qui leur délèguent certains de leurs pouvoirs, à savoir les soins de base.

Les activités d’un aide-soignant sont axées vers l’amélioration, tant au domicile qu’en milieu hospitalier, du bien être à la personne, pour l’aider dans ses besoins élémentaires et journaliers lorsque ceux-ci ne peuvent être assumés par la personne elle-même. Le métier d’aide-soignant doit permettre au patient de maintenir un confort, une qualité de vie et d’autonomie.

L’aide-soignant doit avoir certaines qualités humaines pour assurer le bien-être du patient ou du résident lorsqu’il séjourne dans une institution. Au domicile du patient, l’aide-soignant veillera à l’hygiène corporelle, l’habillement, la préparation des repas et éventuellement, donnera les soins nécessaires sous la tutelle d’une équipe médicale pluridisciplinaire.


En milieu hospitalier, l’aide-soignant s’attardera à communiquer avec le malade et à mettre celui-ci en relation avec les autres membres de l’équipe. Il tiendra également compte des remarques formulées par le patient pour rendre son séjour plus agréable.

De plus, le métier d’aide-soignant nécessite d’être apte à travailler dans divers domaines : la promotion de la santé, l’éducation, les soins palliatifs, curatifs. L’emploi d’aide-soignant a également une certaine importance lors de l’étape de la revalidation de la personne.

La formation au métier d’aide-soignant se fait sur une durée de dix-huit mois, avec des stages pratiques effectués au sein d’établissements hospitaliers ou extra hospitaliers. Les cours sont dispensés de différentes manières : soit intégrés dans une scolarité basée sur les relations humaines, avec de la théorie et des stages pratiques, soit en perfectionnement, en dehors des établissements scolaires traditionnels.

Les enseignements de formation au métier d’aide-soignant se présentent sous différents modules de compétences : soins, communication, organisation.

Une fois les cours théoriques réussis, la pratique est le meilleur atout du candidat aide-soignant. Des stages divers, au sein d’établissements spécialisés ou non, permettent de perfectionner les actes posés et de développer le côté humain. Cela permet d’avoir avec le patient ou le résident une complicité qui met le malade en confiance.

La formation et les diplômes délivrés permettent de s’intégrer dans diverses équipes au sein d’établissements différents: hôpitaux, maisons de retraites, entreprises, travail à l’étranger dans l’humanitaire et les soins à domicile pour les retraités, les handicapés, les enfants. Les offres d’ emploi d’aide-soignant sont variées.

L’aide-soignant en devenir devra également apprendre à exercer son métier dans le respect de la personne, de l’éthique et des règles déontologiques.

Ces études pour accéder au métier d’aide-soignante permettent, pour ceux et celles qui le désirent, un plan de carrière : passerelle pour devenir infirmier(e), avec une spécialisation, puis infirmier(e) chef.

Lorsque l’aide-soignant travaille à domicile, il est important de nouer un contact avec l’entourage. Ainsi, il aura accès à des informations concernant l’état physique et mental de la personne, l’aide qui peut être apportée au quotidien et prodiguera les petits gestes qui redonnent la joie de vivre au malade.

Le métier d’aide-soignant peut être exercé au sein d’une équipe ou à titre d’indépendant. Le métier d’aide-soignant est plein d’avenir au vu de l’accroissement de la longévité de la population. Les offres d’emploi d’aide-soignant sont aujourd’hui nombreuses.

Accessible à tous et toutes, le métier d’aide-soignant offre une ouverture sociale importante, répondant aux besoins d’une société en plein essor.

aide soignante métier d\avenir

aide soignante métier davenir