Comment combattre l'infertilité masculine ?

Sexo le par Anne

Contrairement à ce que pensent beaucoup de citoyens, l’infertilité n’est pas un problème principalement féminin puisque des études ont démontré que 30% à 50% des cas d’infertilité provenaient de l’homme. Comme pour une femme, il n’est pas évident d’accepter son infertilité car il s’agit là d’une blessure assez importante.

Parmi les raisons qui peuvent expliquer cette infertilité, on trouve la qualité du sperme. En effet, les spermatozoïdes qui composent le sperme peuvent ne pas avoir la taille ou la forme suffisante pour pouvoir procréer, ils peuvent ne pas être assez nombreux, etc. ce qui provoque l’infertilité.

Comment combattre l'infertilité masculine ?

Des spermatozoïdes de bonne qualité peuvent aider

Heureusement, l’infertilité peut évoluer dans le temps car il est possible de trouver des remèdes prouvés scientifiquement afin d’élever la qualité des spermatozoïdes. Parmi ces remèdes, on trouve des compléments alimentaires qui rendent les spermatozoïdes de qualité plus nombreux grâce à des nutriments tels que du zinc, des vitamines B et C, du fructose, du L-carnitine ou encore de l’acide folique.


Quand une grossesse tarde à venir, on peut demander à un spécialiste d’effectuer un spermogramme, c’est-à-dire une analyse du sperme afin de connaître la qualité des spermatozoïdes. Si cette analyse révèle une mauvaise qualité du sperme, il peut alors être opportun de prendre des compléments alimentaires pendant un certain nombre de mois afin d’augmenter se chances de procréer.

Quelles causes ?

Différents éléments peuvent être à la base de l’infertilité masculine. A côté des causes « mécaniques » telles que les testicules mal placées, le souci hormonal ou l’éjaculation précoce, on trouve des éléments provenant du mode de vie des citoyens. Parmi ces éléments, on trouve de mauvaises habitudes telles que le tabac ou l’alcool, la chaleur (dans le cas de métiers où l’homme se trouve régulièrement dans des zones à température élevée) ou encore des traumatismes divers.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur :  http://www.proxeed-online.be