Connaître le VIH pour mieux s'en protéger

Sexo

Le VIH nous concerne tous et peut toucher nos proches. C’est pourquoi plus que jamais il est temps d’agir ensemble pour mieux connaître la maladie et la combattre. Responsable du SIDA, le virus du VIH est encore trop méconnu d’une partie d’une grand public.  Ses modes de transmissions et les moyens de s’en protéger sont des points essentiels que chacun doit avoir en tête.

Connaître le VIH pour mieux s'en protéger

S’informer sur le VIH

Les modes de transmission du VIH fait encore trop souvent l’objet de fantasmes. Voici les 2 grands facteurs de risque:

  • Les rapports sexuels non protégés. Toutes les pratiques présentent un risque, quel que soit votre sexe et celui de votre/vos partenaire(s).
  • La contamination par le sang ou AES (accident exposant au sang). En cas de contact entre du sang contaminé : effraction cutanée (piqure, coupure…), projection sur une muqueuse (bouche, oeil…) ou une lésion (plaie).

La conduite à tenir en cas d’AES:

Si vous pensez avoir pris un risque récemment ou non, consultez votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage du VIH.

Plus généralement, de nombreux sites et associations proposent des informations sur le VIH. Connaître le VIH c’est votre meilleur arme comme la maladie.

De l’aide pour les patients et les familles

Il est aujourd’hui possible de vivre presque normalement en étant porteur du VIH. Si vous venez d’apprendre votre séropositivité, il est important de vous faire aider pour mieux comprendre la maladie et les traitements que vous pourrez être amené à prendre (traitement antirétroviral). Mais mieux vivre avec le VIH c’est aussi avoir une meilleur hygiène de vie. Associations et sites internet peuvent vous aider au quotidien:

  • Conseils sur votre nutrition
  • Accompagnement pour une activité physique
  • Conseils sur votre sommeil
  • Aider à se débarrasser des addictions nocives (alcool, tabac…)
  • Mieux voyager avec le VIH

Vous trouverez également un large éventails d’associations, de réseaux et de groupes d’entraides pour aider les patients et les familles (accompagnement psychologique, groupes de parole, conseils médicaux, etc…).

Que vous ayez pris un risque ou que vous ayez simplement besoin d’informations, ne tardez jamais à consulter un médecin ou à demander de l’aide.